A PROPOS


Brigitte VASSEUR

Elle fait ses classes préparatoires à l’Ecole Duperré; ensuite elle est admise à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Elle entre dans l’atelier de sculpture d’art monumental, animé par JANNIOT puis par ADAM, où l’on pratique d’une part l’apprentissage de la sculpture d’après modèle vivant et d’autre part la composition monumentale. On y travaille d’emblée en grand format, chacun choisissant son sujet et laissant libre cours à son inspiration.

Brigitte VASSEUR obtient le diplôme d’Arts Plastiques avec la mention Bien et le prix de sculpture d’art monumental. Elle est alors contactée par des architectes qui lui confient des travaux de décoration, principalement pour des lycées et des collèges. Elle exécute ainsi de nombreuses sculptures dans toute la France : bas-reliefs ou rondes bosses en matériaux divers, tels que pierre, bois, résine, ardoise, terre cuite émaillée… Chaque fois, ce sont des recherches et des techniques nouvelles pour s’adapter à l’environnement.

Parallèlement à ce travail de création, l’artiste aborde l’enseignement en créant un atelier privé de peinture, de modelage et de dessin pour enfants et adultes qu’elle anime de nombreuses années.

Actuellement, Brigitte VASSEUR réalise des œuvres de petit format en terre cuite et en bronze, la plupart sous forme de groupes inspirés par l’observation de scènes de la vie courante. A l’aide de croquis, son propos est de rendre avec sensibilité le mouvement et la vie, tout en gardant l’esprit monumental. Les modèles obtenus sont ensuite coulés en bronze par la technique de la cire perdue.

RÉCOMPENSES

Les sculptures de Brigitte VASSEUR sont appréciées et mises à l’honneur dans de nombreux Salons, parmi lesquels nous pouvons citer :
Salon de Sainte Maure de Touraine 2013 : Prix de sculpture
Salon de Bourg-la-Reine 2013 : Médaille d’argent
Salon de Draveil 2012 : Prix du Lion’s Club
Salon du Puy-en-Velay 2012 : Diplôme d’excellence
Salon de Versailles 2012 : Prix du Comité
Salon de Garches 2011 : Prix du Lion’s Club
Salon de Magny-en-Vexin 2011 : Prix de sculpture
Salon de Draveil 2012 : Prix du Lion’s Club
Salon de Saint-Flour 2010 : Diplôme d’honneur
Salon de Tinchebray, biennale 2010 : Médaille de bronze
Salon de Barbizon 2008 : Grand Prix de sculpture
Salon de Vincennes 2007 : Diplôme d’honneur
Salon de Pontoise 2007 : Prix du jury
Salon des Artistes Français 2006 : Médaille d’honneur
Salon des Artistes Français 2004 : Médaille d’or
Salon de Coye-la-Forêt 2004 : Prix de sculpture

CRITIQUES

La sculpture de Brigitte Vasseur
L’œuvre sculpté de cette artiste nous parle de l’homme, de relations humaines. L’on est conquis par la vérité des personnages souvent groupés, en conversation, leur présence forte, par cette manière si vraie de représenter leurs échanges. La matière travaillée communique au corps dont les volumes sont simplifiés sans excès, une vie intense. Brigitte Vasseur saisit les attitudes expressives, nous fait en quelque sorte les témoins de ces confidences échangées. On admire le talent avec lequel elle traduit avec exactitude matériaux ou vêtements, sans détails superflus. Les diverses figures qu’elle sculpte possèdent une grandeur certaine bien que prises dans le quotidien. Vivante, cette création atteste d’un travail patient, d’un respect de le matière ainsi que d’une entente parfaite avec elle. Cette intelligente figuration est porteuse d’émotion.

Nicole Lamothe

Journaliste à Univers des Arts

 

 


 

Brigitte Vasseur est un sculpteur d’avenir
Après la pluie le beau temps, demain est un autre jour et, immanquablement, l’art reviendra et les faussaires, honteux, quitteront la scène. En attendant il faut persévérer, persister dans son être,
décrire, façonner, se réapproprier les volumes, s’affirmer dans la continuité. Les œuvres de Brigitte Vasseur sont au cœur de ce que les peintres appellent la matière, ce relief de la toile.
Brigitte Vasseur peint des scènes de genre avec l’arme de la sculpture. Il y a du mouvement et de la chair. De la chair parce que du mouvement. Du mouvement parce que de la chair. Sa vision du monde n’en est pas pour autant idyllique. Sereine – elle a du métier – mais pas pastorale. Ce n’est pas un âge d’or qu’elle décrit mais un monde inquiet. Un espoir : son “Quentin et son âne” évoque une certaine fuite en Égypte. Brigitte Vasseur attend son heure, quand les places des villes et des villages de France exigeront, de nouveau, des compositions de pierre. Alors ses sculptures changeront d’échelle.
Alain Paucard

 

 


 

Brigitte Vasseur fait de la sculpture composée, celle dont Rodin donna le modèle dans “Les Bourgeois de Calais”. (…) L’exemple qui nous en est donné ici est d’une grande qualité.
Philippe Lejeune

 


 

 

Chaque composition sculptée par Brigitte VASSEUR est une scène à part entière qui capte immédiatement l’attention du visiteur. Souvent, les sujets choisis sont des groupes de personnages assemblés les uns aux autres, soudés en une émotion commune, comme portés par un même élan. Le moment est théâtralisé pour une compréhension immédiate. Le montage devient l’aparté où coule une source de communion intime. La sobriété de l’ensemble apporte l’essentiel du message que l’artiste veut partager avec nous. Des attitudes étudiées et expressives où la veine saillante du bronze exprime l’émotion brute. Brigitte VASSEUR a produit un énorme travail qui a souvent été primé par ses pairs. Au-delà de sa maîtrise, je retiendrai aussi sa gentillesse et son éternel sourire qui couronnent son charme naturel.

Régis Broustet

Président de l’ADAC

Association des artistes châtillonais